mercredi 9 août 2017

Bilan du mois de Juillet

3615 ma vie

En juillet j'ai enfin pu prendre des vacances où le mot d'ordre a été "repos". J'ai donc lu, joué, regardé des séries, suis allée à la plage et ai profité de ma maison et du petit chat ^^ Le projet maison a aussi pris pas mal de temps, cela demande réflexion et au vu des sommes engagées, mieux vaut que l'Homme et moi soyons sûrs à 100% de nos choix !


Un joli spot près de chez moi, idéal pour bouquiner ^^

J'étais bien accompagnée pendant mes heures de lecture ^^ (qu'est-ce qu'il grandit vite !)




Bilan lecture de Juillet 2017


Fantasy

Ma note : :star::star::star::star::star:
Ma chronique
Résumé : Une vivenef maudite et aveugle ; un équipage composé de coupe-jarrets; un ennemi armé jusqu'aux dents. C'est dans ces conditions pour le moins précaires qu'Ambre, Althéa et Brashen embarquent sur le parangon enfin remis à flots. Le temps presse car la Vivacia doit être arrachée des mains du pirate Kennit avant que celui-ci ne se soit définitivement attaché l'âme de la Vivenef. La situation n'est guère plus reluisante pour les membres de la famille Vestrit restés à Terrilville. Malta s'efforce de faire bonne figure au bal de l'été. Mais le dragon du désert des pluies accapare ses pensées. Et si elle avait un rôle à jouer dans les plans de cet être millénaire ? Petit à petit, le lien qui unit vivenefs et dragons se retisse... Mais dans quel but ?






Ma note : :star::star::star::star::star:
Résumé : Terre de Sel est en plein chaos. Les Fidèles du roi saccagent la capitale sans épargner personne. Alors que les guerriers doivent faire face à ce carnage, il est temps pour leur chef d armes de nommer son successeur. L avenir de l Acier en dépend, et certains sont prêts à tout pour hériter de sa place. Retenu captif par l être le plus sanguinaire que l archipel ait jamais connu, Jelis vit un véritable cauchemar. Dans ce royaume d horreur pure où l humanité n a plus lieu d être, renoncer à son âme semble être la seule issue. Le temps viendra bientôt où Jelis devra faire son choix. Un choix que l archipel tout entier redoute. Malgré leurs conflits, Naslie et Yshem seront-ils capables d unir leurs forces pour avoir une chance de sauver leur garçon ?



Science-Fiction


 
Ma note : :star::star::star::star-empty::star-empty: 
Ma chronique
Résumé : Ils sont amis depuis toujours, ils ont seize ans ou presque. Damian vit et travaille avec son père, éleveur de crevettes et cogneur d’enfants. Lucas s’occupe de sa mère, ancienne passionaria d’un mouvement écologiste radical clouée au lit par la maladie dans la caravane familiale. Le monde est en proie à un bouleversement écologique majeur — une montée des eaux dramatique et une élévation de la température moyenne considérable. Au cœur du Norfolk noyé sous les flots et écrasé de chaleur, la rumeur se répand : un Dragon est tombé du ciel non loin des côtes. Damian et Lucas, sur leur petit voilier, entreprennent le périlleux voyage en quête du mystérieux artefact extraterrestre, avec en tête un espoir secret : décrocher la clé des étoiles…




Ma note : :star::star::star::star::star-half: 
Ma chronique

Résumé : L'équipage du Streaker, premier appareil terrien commandé par des néo-dauphins, a fait une découverte fabuleuse qui risque de rompre le statu quo entre les différentes espèces galactiques. Chassés par de nombreuses factions extraterrestres, les Terriens se réfugient sur la planète Kithrup afin de réparer leur vaisseau. Pendant que les Galactiques se livrent une guerre sans merci dans l'espace, les dauphins, les quelques humains et le chimpanzé qui constituent l'équipage du Streaker découvrent leur planète d'accueil. Peut-être ne sont-ils pas au bout de leurs surprises.






Mes achats ou réceptions du mois










jeudi 3 août 2017

Chronique : Elévation T2 marée stellaire



David Brin
Traduction :Gérard Lebec
Folio SF
Science Fiction
8 €
653 pages


Ma découverte de l'auteur avec le premier tome s'était révélée mitigée, en grande partie à cause du héros et d'une intrigue floue. Heureusement, c'est une toute nouvelle équipe que nous retrouvons dans ce deuxième tome intitulé Marée Stellaire et je vous l'annonce tout de suite : j'ai largement préféré cette histoire.

Nous faisons la connaissance d'un équipage principalement constitué de dauphins élevés à la sapience, appelés des fen (pour en savoir plus sur le principe de l'élévation, je vous invite à lire mon avis sur le tome précédent), d'un chimpanzé élevé aussi et d'une petite dizaine d'humains.  Tout ce beau monde se trouve dans un vaisseau spatial (en grande partie constitué de zones immergées pour les fen) et tombe sur un cimetière d'épaves extraterrestres. Pourchassé par des Galactiques mécontents, le vaisseau se cache sur une planète aquatique. L'objectif est donc de réparer le vaisseau et d'essayer de s'échapper alors que la planète est assiégée par les différentes races extraterrestres qui se font la guerre pour capturer notre équipage. 

Nous suivons une belle brochette de personnages, une dizaine sans compter les points de vue des différentes races galactiques.  Malgré tout, je n'ai jamais été perdue, ni ne me suis demandée qui est qui car les chapitres sont courts et l'intrigue ne cesse d'évoluer, c'est à dire qu'il y a des ellipses temporelles entre chaque point de vue : ce n'est ni répétitif ni pour autant trop obscur. La narration est donc ici bien mieux maîtrisée à mon sens que pour le premier tome.

Les personnages sont tous très intéressants, avec leurs qualités et leurs défauts. Ils sont tous riches en passé, motivation ou dans leur évolution. Les humains, les fen et le chimpanzé sont tous traités ici à égalité. Les humains sont les patrons des deux autres races (puisqu'ils les ont "élevés"), néanmoins on ressent beaucoup moins d'arrogance et de supériorité que dans le précédent tome. Les humains sont des patrons compatissants, ils n'ont pas liés leurs "clients" avec des contrats comme c'est la règle dans l'espace. Fen et chimpanzés sont libres, même s'ils conservent un certain respect hiérarchique envers les humains. Ces derniers sont toutefois relégués au second plan, le capitaine du vaisseau est un fin, son second aussi. Les humains restent des garants, vers qui ils vont encore se tourner pour demander un appui, mais les fen et les chimpanzés sont autonomes. Toshio, l'un des héros humains reçoit d'ailleurs ses ordres de la part des fen.

J'ai donc apprécié cette vision des choses, où l'homme n'est pas un géant supérieur. J'aime aussi la vision qu'ont les Galactiques de nous. Nous qui ne répondons pas à la norme, qui sommes des "jeunes loups" dont les réactions les étonnent toujours. Les humains donnent un grand coup de pied dans la fourmilière galactique et c'est assez jouissif.

J'ai beaucoup aimé les nombreux thèmes qui sont abordés dans ce gros pavé que j'ai lu avec une grande facilité. Les fen conservent leur identité de dauphins avec des traits propres à leur espèce (principalement du Grand dauphin, Flipper pour ceux qui connaissent) et pourtant on parle de harcèlement sexuel, de racisme, de mutinerie, de dieux, de philosophie etc. La frontière entre comportement delphinien et humain est parfois floue. Toutefois certains traits comme la fourberie sont typiquement humain et c'était donc étrange de les associer à des dauphins. Les fen s'expriment de plusieurs manières différentes, dont du ternaire à grand renfort de poèmes et haïkus. C'était un peu déstabilisant au début et puis ensuite c'est devenu très fluide et musical. 

Il y a de nombreux  rebondissements, l'intrigue est riche, l'univers dense, les personnalités variées, les interactions intéressantes. Bref, ce fut une lecture passionnante, enrichissante et très originale. Je suis ravie d'avoir pu me pencher sur ce roman, cela aurait une perte dans ma culture générale et scientifique.

Ma note : :star::star::star::star::star-half: