jeudi 18 août 2016

Chronique sauvage : le Puits des mémoires T1

Fantasy

Mini-challenge du mois d'août : lire un livre choisi par une amie, en l'occurrence ma co-rêveuse Elyra Carrousel ^^

Le Puits des mémoires T1 : La traque (G. Katz), auteur français, voir la page facebook
*Coup de cœur* 

J'ai acheté ce premier tome puis le second presque en suivant, puis Aeternia sans encore avoir lu une ligne de Gabriel Katz. Quand je lui en ai parlé lors du Salon Fantastique il en a bien ri. Mais après avoir lu Aeternia (voir mon bilan lecture de juillet), j'étais confiante dans mon choix. 

Alors que vous dire ? Aeternia avait été très bon mais n'a pas été un coup de cœur. Ce 1er tome du Puits des mémoire est lui un gros coup de cœur ! 

L'écriture est fluide et agréable. J'ai été happée en quelques pages par une lecture passionnante. J'ai été surprise de retrouver l'univers d'Aeternia... mais en fait c'est l'inverse puisque le Puits des mémoires est sorti avant. Bref, c'était un peu comme de revenir à la maison ;)

J'ai beaucoup aimé les trois héros amnésiques qui ont choisi pour nom : Nils, Karib et Olen. Chacun a sa propre personnalité, en dépit du trou de mémoire et ses propres compétences. Sans surprise, c'est l'ermite taiseux et viril qui a eu ma préférence, alias Nils ;) On ne se refait pas, que voulez-vous. Les deux autres sont très sympathiques et attachants. Olen est drôle et agréable mais son côté cœur d’artichaut qui tombe amoureux à chaque coin de rue m'a moins touchée que Karib et ses états d'âmes. 

J'ai apprécié de suivre ces personnages et d'apprendre en même temps qu'eux leur identité au fil des pages, via les rumeurs ou les discussions de ceux qui les traquent. On se demande même ce qui est vrai ou non dans ces informations. En tout cas, cette manière de découvrir le passé de nos héros est passionnante et nous réserve des rebondissements.

L'intrigue, les personnages, le monde, tout est vraiment riche et bien pensé. On s'attache au trio, on espère vraiment qu'ils vont s'en sortir et rester ensemble même si l'étau se resserre. Les poursuivants sont intrigants, en particulier leur chef, l'albinos fils de la lune qu'on devrait mieux découvrir dans le prochain tome d'après le titre. Les personnages secondaires sont aussi fouillés, j'ai particulièrement aimé la reine folle et bien sûr le fait qu'on a mes amis les nécromanciens. 

Le roman entier est rempli d'hypothèses, d'espérance, d'humour noir ou drôle, de violence, d'injustice et de fantasy épique. Bref, je me suis régalée et pas ennuyée une seule seconde. Je lirai la suite avant la fin de l'année, c'est sûr et certain !





mardi 9 août 2016

Bilan mi-parcours du challenge de l'été

Nous sommes le 09 août 2016 et cela correspond à peu près à la moitié du Challenge de l'été :) 

Pour rappel, les règles de ce challenge initié par les Petits Mots de Saefiel ainsi que ma PAL dédiée sont ici

Je visais à la base le Trophée du surfeur livresque, soit 20 livres. Nous sommes à mi-parcours et j'ai lu... 10 livres, ce qui correspond pile à la moitié ! Je n'ai pas pu beaucoup lire en juin et juillet mais le mois d'août s'annonce plus propice à la lecture ! Pour septembre... je vais partir en voyage et aurai donc de longues heures de transport mais une fois sur place je ne pense pas lire beaucoup. 

Je mise plutôt sur ce fameux mois d'août et j'envisage d'intervertir mes mini-challenges de septembre (lire un livre > 500p) et novembre (Spécial numérique ! Lire au moins 2 ebook.) sinon ce ne sera pas jouable. D'autant qu'à mon retour j'aurai au taquet de boulot.

Donc, qu'ai-je lu jusqu'à présent : 



J'ai lu surtout du francophone et c'était du très bon :) J'ai terminé une série (L'héritage du serpent), lu un seul texte en numérique (La Bonne aventure) et commencé trois séries pour voir si j'achète la suite (Pacte obscur, Aeternia et Le puits des mémoires). 

Je suis plutôt satisfaite et j'ai suffisamment de choix pour ne pas me sentir bloquée ou forcée ^^ 

Rendez-vous fin septembre pour le bilan final et voir si oui ou non j'ai tenu mon pari ;) 

   
 

mercredi 3 août 2016

Bilan lecture Juillet 2016



Lectures du mini-challenge inspiré du blog des Petits mots de Saefiel
Le thème de mon mini-challenge du mois ^^ était : lire un livre dont vous avez choisi la couleur de couverture. Les internautes ont choisi pour moi : noir, rouge, bleu, rose et violet ^^



Fantastique

Les larmes rouges T1.2 : rémanences (G. Caldera), auteure française, voir le site
J'avais eu un véritable coup de cœur pour le T1.1 donc j'avais hâte de connaître la suite. 


On retrouve donc Cornélia et Henri. Cornélia continue de rêver de sa vie passée et c'est toujours très intéressant de découvrir cette histoire parallèle ainsi que la menace qui pèse sur la jeune fille. Dans ce tome néanmoins, Cornélia m'a moins touchée car elle ne cesse de changer d'avis... sauf qu'au final elle s'en rend compte et assume son caractère fluctuant donc je ne lui en ai pas tenu rigueur. On oublié vite qu'elle n'a que 19 ans aussi... J'ai aussi parfois eu envie de la secouer, surtout quand, encore une fois, tout le monde s'acharne à vouloir lui dicter sa conduite.Les révélations sur son passé sont surprenantes et la contradiction entre son personnage du passé et celui du présent sont très intéressantes.

À l'inverse, j'ai eu plus de compassion pour Henri dans ce tome-ci. Il est davantage mis en avant et on en apprend bien plus sur lui. Il a décidément beaucoup de patience et parfois bien plus d'humanité que Cornélia ! J'espère que notre héroïne ne le fera plus tourner en bourrique car il mérite un peu de bonheur ce brave vieux vampire !  

Par contre, tout au long de ma lecture je me suis demandée si mes impressions auraient été les mêmes si j'avais lu les autres versions semi-poches/collectors, où les tomes ne sont pas sous-découpés. Peut-être aurais-je vu les personnages différemment ? Allez savoir, maintenant il est trop tard mais c'est un élément à prendre en compte dans mon avis car cette coupure a peut-être joué sur mes perceptions.

Les révélations à la fin du roman m'ont rendue très curieuse sur la poursuite de l'histoire ! Nous avons eu droit à un aperçu de la vie vampirique, une vie figée dans le passé et les déviances des suceurs de sang. C'était un mélange des visions romantiques des vampires avec les bals, les jolies robes, les coutumes d'antan... et les besoins de sang et les accès de violence de ces créatures.  

La plume de Georgia est toujours un régal : belle, fluide, envoutante. On passe du merveilleux au sanglant avec un vrai délice.

Ma seule déception : que la suite ne soit pas encore sortie ! J'espère que J'ai Lu va sortir les autres tomes en poche, sinon je suis bonne pour une collection dépareillée !  







A un sanglot de moi tu reposes (M. Guibé), auteur français, voir la page facebook  

Un très joli recueil de nouvelles où la mélancolie, la poésie, l'amour, l'amitié, le tragique et l'espoir se côtoient. Dans le lot, j'en connaissais déjà une, publiée dans Quintessence hiémale et c'était une de mes préférées donc j'ai pris du plaisir à la redécouvrir. 

La plume de Mathieu est toujours aussi belle, fluide, capable de transmettre de belles émotions, passant de la beauté la plus pure au destin le plus tragique. C'est très étrange car dans chaque nouvelle, l'espoir et le tragique sont imbriqués et j'en ressors avec une double sensation de tristesse et d'allégresse. Au détour des 12 nouvelles, l'auteur nous conte les histoires d'hommes et de femmes malades, parfois condamnés ou frappés de handicap, endeuillés ou maudits. 

Impossible de ne pas trouver une histoire qui va vous faire sourire (Arc-en-ciel en braille), vous attrister (Dans l'ombre d'un géant), vous percuter (Pour le gain d'une épitaphe), vous faire rêver (Princesse des glaces), vous surprendre (L'ennemi dans la glace) ou vous inciter à la réflexion (Bug humain). Vous serez touchés, soyez-en sûrs, d'autant plus quand les fins sont empreintes d'une poésie tragique mais magnifique (Lis-moi). Certaines nouvelles se situent dans les mondes de l'imaginaire et d'autres sont cruellement réalistes et d'actualité (Un train pour l'éternité). 

En bref, impossible d'être indifférent à ce recueil fort en émotion set en questionnements sur notre façon de percevoir le monde. Vraiment, c'est un très beau recueil.




La geste des exilés T1 : pacte obscur (B. Nordet), auteur français, voir la page facebook
 
La Bit-Lit n'est pas vraiment mon genre préféré mais parfois, je me laisse tenter, surtout quand je sais que la maison d'éditions (en l’occurrence le Chat Noir) est de qualité. J'avais eu un coup de cœur pour Exil, une autre série Bit-Lit, et la Geste des Exilés me tentait depuis un moment. J'ai donc franchi le pas.

Globalement c'est une histoire très sympa, avec un background qui sort de l'ordinaire, une héroïne attachante et courageuse à qui on s'identifie bien. On peut dire qu'on en a pour notre argent car franchement l'auteure ne lésine pas sur les rebondissements, j'ai eu l'impression de vivre plusieurs histoires en une tant il se passe de choses. Cette foultitude d'aventures à la suite ne nuit pas sur la compréhension et chacune est bien développée. 

Jana est donc un personnage vraiment chouette à suivre, même si elle ne semble pas vraiment apprendre de ses erreurs naïves. Mon personnage préféré reste Kell ! Très riche, très intéressant et j'espère qu'il sera encore plus traité par la suite. Mais je suis inquiète car en fait il a 2 personnalités et j'ai largement préféré la "méchante" alors j'espère que ce sera la dominante !

La plume est jolie, fluide, c'était difficile pour moi de m'arrêter à la fin de la pause déjeuner ;) C'est très prenant et rafraîchissant. 

Sans surprise, mes seuls bémols concernent les clichés du genre avec en particulier l'avalanche de beaux gosses autour de l'héroïne. Certes c'est toujours agréable mais bon on a toujours l'impression qu'elle est la 5ème merveille du monde et que tous veulent la séduire. Les pensées de Jana sont aussi parfois un peu trop exagérées avec des comparaisons tirées par les cheveux.

Mais bon comme je vous le dis, ce sont les codes de la Bit-Lit, sauf que on peut y couper sans trahir le genre non plus. Ceci dit, l'auteure m'a bluffée avec des rebondissements vraiment inattendus ! J'ai compris certains pièges facilement mais pour beaucoup, je ne les ai pas vus venir ! 

J'ai donc quand même beaucoup aimé ma lecture et je suis très curieuse de voir comment tout va se goupiller pour la suite. Je pense d'ailleurs ne pas attendre trop longtemps pour me procurer le tom 2 (tant pis pour ma PAL déjà gigantesque !). 

Je vous conseille cette série pour son originalité, son background fouillé et ses personnages sympathiques.



Rêve (Dana B. Chalys), auteure française, voir le site

J'avais bêta-lu ce roman et je l'avais déjà adoré à l'époque. C'est une très belle novella sur l'acceptation de soi et du handicap. On y parle de sentiments, de renoncement, d'espoir et de magie. 

Maxime le héros m'a brisé le cœur. Comment rester insensible à sa douleur et au courage dont il fait preuve ? Impossible de ne pas se demander ce qu'on ferait à sa place. Sa mère aussi a toute ma sympathie, elle reste forte mais on ressent sa détresse. Elle se retrouve démunie, sans savoir comment aider son fils. Le denier personnage, Rhys était tout aussi attachant.

Je ne suis d'habitude pas très friande des M/M car j'ai du mal à m'identifier aux personnages et me plonger dans la romance mais Dana B. Chalys est l'une des rares à me faire mentir.  Elle sait mettre en avant l'empathie et les sentiments ce permet cette identification. Ses personnages sont humains avant tout et c'est ce que j'aime avec sa plume.

Cette histoire est très belle, c'est une ode à l'espoir et au rêve, avec une touche de fantastique ancrée localement (sud-ouest), servie par une plume fluide et agréable. A lire absolument !






Dans les veines (M. Caussarieu), auteure française, voir la page Facebook
*Coup de cœur*  


Vu les critiques autour de ce roman, mon coup de cœur n'est pas une surprise !

J'ai découvert la plume de Morgane Caussarieu dans Black Mambo où elle avait livré une novella sanglante sur la Nouvelle-Orléans. J'attendais avec impatience de pouvoir plonger dans son univers vampirique où "les gentils vampires n'existent pas". 

La plume, tout d'abord, est crue, gore, sans pitié mais elle reste très agréable à la lecture. L'auteure n'en fait pas trop, elle sait très bien doser son vocabulaire en fonction des personnages. Un vrai régal. Les personnages justement sont un vrai point fort. Ils sont riches, différents et bien fouillés. Même ceux qui ne font que de brèves apparitions et qui vont mourir deux pages plus loin sont construits de telle manière que le lecteur ne peut pas pressentir que c'est un personnage éphémère. Le roman se déroule en plus à Bordeaux, et l'auteure étant originaire des Landes, l'ancrage local est d'autant mieux dépeint (et parlant pour moi !).

Les 4 vampires Gabriel, Damian, Seiko et JF sont chacun très intéressant à leur manière. Ils abordent leur malédiction vampirique différemment mais tous ont un petit quelque chose qui les rend attachants. On les comprend. Entre malêtre et besoin d'amour, tous ont une peur viscérale de la solitude en fin de compte. En outre, on a pour chacun d'eux un petit passage sur leur passé et leur transformation ce qui contribue à les étoffer un peu plus.

Parmi les humains, j'ai eu beaucoup d'empathie pour Lily. C'est une pauvre gosse paumée qui a eu la vie dure. Elle reste censée durant tout le roman, ce n'est pas la cruche de service, ni la badass. C'est juste une adolescente normale (enfin sauf ce qui concerne sa vie familiale...). Baron, le flic et son père est un paradoxe en soit car on se met à sa place, on l'aime bien... sauf qu'en parallèle on sait que c'est un sale type et même si c'est un monstre et qu'il est impossible de cautionner ses actes, on en vient à se demander s'il mérite une telle fin pour autant.

Personne n'est épargné dans ce roman. Personne. La fin m'a bien marquée. Elle est sanglante et triste pour les personnages auxquels on s'est attaché. L'un d'entre eux justement est torturé et je peux vous dire que ça vous retourne l'estomac tant cela paraît réel. Autant vous dire que je vais très bientôt craquer pour Je suis ton ombre un autre roman de l'auteure.

Bref, si vous aimez les romans durs, sanglants et sans pitié, je vous le conseille absolument. Par contre, âmes sensibles, passez vraiment votre chemin !



vendredi 22 juillet 2016

Sortie de l'intégrale des Créatures de l'Ouest

Bonjour à tous,

Je vous retrouve aujourd'hui pour un article autour de la sortie de l'intégrale des Créatures de l'Ouest aux éditions Láska .

Cette trilogie est initialement parue en format numérique entre 2013 et 2014, grâce à un appel à texte lancé par l'éditrice. Une formidable aventure en a découlé et après une longue attente, l'intégrale est enfin sortie en ebook... et aussi en version papier ! Ce qui est une grande nouveauté pour les Editions  Láska mais aussi pour moi car il s'agit de mon premier roman papier à compte d'éditeur :) 

La magnifique couverture est encore une fois signée par Miesis, constatez par vous-même :



June Cooper a grandi à l’écart du monde extérieur, seulement entourée de sa famille et de ses livres. Fille aînée de fermiers modestes, elle sait que le mariage peut l’arracher à sa condition. Cependant, le destin tout tracé d’une épouse de banquier n’est pas ce dont elle rêve en secret…

Et voilà que débarque chez les Cooper un aventurier sans scrupules, carabine à la main. Mais ce que Connor n’avait pas prévu, c’est qu’une créature tout droit sortie de la mythologie enlève sous ses yeux la petite Beth, la cadette de ses hôtes forcés !

Devant la possibilité d’une menace surnaturelle, le cynique Connor et l’impulsive June vont faire équipe, bon gré, mal gré. Alors que tout semblait les opposer, chacun découvre en l’autre ce qu’il ignorait désirer : June, une vie palpitante et dangereuse ; Connor, une part d’innocence et d’espoir qu’il croyait avoir perdue.



Les premières chroniques de cette intégrale sont très positives, je suis ravie *___* Vous pouvez en consulter quelques-unes par ici :
etc. 

*****

POUR ACHETER LE ROMAN

En vente en format broché sur Amazon, Createspace
En vente en numérique sur Kobo, 7switch, Amazon, Nolim...


*****

Pour l'occasion, je me suis lancée dans la réalisation d'un VLOG ! Vous pouvez voir la vidéo sur ma page Facebook. C'était un premier essai sympathique et concluant d'après les retours ! A renouveler ;)

Et pour terminer, j'organise un concours sur ma page Facebook pour remporter l'un de mes exemplaires auteur dédicacé ! Cliquez sur la photo pour en savoir plus ^^



https://www.facebook.com/dryade.intersiderale/photos/a.464582583603368.109210.459546414106985/1123695024358784/?type=3&theater

lundi 4 juillet 2016

Bilan lecture juin 2016



Fantasy


Aeternia T1 : la marche du prophète (G. Katz), auteur français voir la page Facebook
Grâce au Salon Fantastique j'ai enfin pu rencontrer Gabriel Katz et me procurer ce livre qui a déclenché tant de coups de cœur sur le net ;) J'ai même eu droit à une dédicace très marrante et une licorne de la mort-qui-tue !

Mais outre l'auteur ultra sympathique, le livre alors, est-ce qu'il est bien ? La réponse est oui ^^ 

J'ai passé un excellent moment ! Mon seul bémol (on va commencer par lui, histoire de n'avoir que du positif ensuite) c'est le langage que j'ai parfois trouvé trop moderne. Mais ça ne m'a pas gêné pour ma lecture donc c'est un détail mineur. 

L'histoire était super intéressante et les personnages très charismatiques. Leth m'est tout de suite apparu sympathique et mon avis sur lui n'a pas changé de tout le roman. C'est le genre de personnage droit, honnête, un vrai roc qui assume ses actes. Je l'ai adoré ! 

Nous suivons aussi les aventures de Varian, un personnage complètement différent mais tout aussi sympathique. Ambitieux, intelligent mais pas au point de trahir sa conscience non plus. Il était touchant et sa maladresse autant que sa chance insolente m'ont attendrie. Desmeon m'a aussi bien plu, il était drôle. D'ordinaire, c'est lui qui aurait pu été le héros : le jeune combattant, beau gosse, doué, insouciant, dragueur etc. Sauf qu'ici c'est Leth le héros et ce n'en était que meilleur. Leur duo fonctionne vraiment bien, j'ai bien rigolé. 

Côté personnage féminin, j'ai eu moins de feeling. La seule pour laquelle j'ai eu un peu d'empathie c'est Synden. Nessriya... je n'ai pas vraiment eu l'occasion d'accrocher car au final on ne la voit qu'à travers les yeux de Leth et du coup on sait peu de choses sur elle. Sauf qu'à la fin... gros rebondissement. J'ai donc hâte de lire la suite pour voir ce qui se passe pour elle.

J'ai trouvé très intéressant d'avoir les visions des deux religions : la principale qui vénère la Grande Déesse et la nouvelle qui célèbre le culte d'Ochin. Au départ nous avons une vision édulcorée de chacune des deux religions. Puis nous voyons l'envers du décors. Très tôt pour l'une et à la fin pour l'autre. Au final, les deux cultes sont aussi corrompus l'un comme l'autre...

Il y a de gros rebondissements tout au long du roman. J'ai été bluffée par chacun d'entre eux et surtout sur la fin ! Fiou je ne m'y attendais pas ! J'ai été agréablement surprise car, à la lecture des critiques je savais que l'auteur était considéré comme "sadique avec ses lecteurs". Alors j'avais imaginé une fin qui m'aurait assez déçue. Mais non ! Donc c'est parfait :) J'ai hâte de me procurer la suite et de la dévorer !!

Je vous recommande chaudement ce roman *__*




 

Le Vol de l'Aigle T3 : le poids de l'héritage (ML Versini), auteure française, voir le site 
Voir ma chronique individuelle







Fantastique

La Fournaise T3 la métamorphose  (A. Gordon-Smith)
J'avais à peine terminé le deuxième tome que j'ai commandé le troisième à ma librairie, et aussitôt reçu, aussitôt lu ! Attention, je risque de spoiler les tomes précédents !
Nous retrouvons donc Alex, Zed et Simon en mauvaise posture alors qu'ils tentaient de s'échapper de la Fournaise. Alex va recevoir le "nectar" et se transformer en col noir. J'ai trouvé qu'au final il n'avait pas vraiment pu lutter contre le nectar et que son revirement était un peu facile. En revanche, ses remords sont bien traités et son raisonnement aussi

Nous en apprenons plus sur le Directeur et l'origine de ce nectar et ça m'a bien plu, ça rend l'ensemble encore plus sombre et terrifiant. Je ne vous en dis pas plus pour ne pas vous spoiler mais perso, je trouve ça prometteur. 

Malheureusement j'ai trouvé des incohérences, en particulier un passage où les trois garçons avouent leur méconnaissance de l'électricité... et où trois pages plus loin Zed parle de faire des dérivations pour ouvrir une porte... Grosse erreur là. J'ai trouvé aussi un peu facile qu'à chaque fois, les cols noirs, censés être surpuissants, se font avoir comme des bleus et que les couloirs sont toujours vides. 

A part ça, ce troisième tome reste haletant, passionnant et a su se renouveler sur la fin puisqu'on ne termine plus sur un cul de sac. Les idées sont bonnes, Alex et Zed sont toujours attachants et la psychologie d'Alex me plaît toujours autant. Ce tome est néanmoins un chouia en-dessous des autres. 
 

Pour la suite je vais donc devoir me taper les VO ! On verra à la rentrée si je peux les commander !





- L'héritage du Serpent (V. Schilli), auteure française, voir la page Facebook


*Challenge de l'été*

Lecture du mini-challenge inspiré du blog des Petits mots de Saefiel
Le thème de mon mini-challenge du mois ^^ était :  terminer une série

J'avais déjà beaucoup aimé les deux autres tomes et attendais donc avec impatience le dénouement des histoires inhabituelles et glauques d'Anders Sorcele. Encore une fois, l'auteure nous bluffe avec ses choix très très surprenants ! Je risque de spoiler les précédents tomes, attention.

Nous retrouvons donc Anders et Kethel dans ce qui semble être les Enfers. Un Kethel transformé en succube d'ailleurs. A la recherche de la rédemption, Anders se fait encore piéger et se retrouve dans le passé afin de rattraper ses erreurs. C'est toutefois plus complexe car en réalité nous avons une nouvelle vision des événements et autant dire que j'ai été aussi abasourdie que notre héros ! Tout est bien ficelé depuis le début et j'ai eu très envie de relire le premier tome pour justement voir si on avait des indices. Les rôles s'inversent et si j'ai cru au départ qu'il s'agissait d'une réalité déformée, il n'en est rien. Nous avons un autre son de cloche et encore une fois, nous prenons Anders en pitié en dépit de ses terribles actes. Aucune lumière n'est à attendre dans ce tome aussi sombre, glauque et dérangeant que les précédents. 

J'ai quelques bémols car il m'a manqué une ou deux cartes en main pour bien comprendre. En particulier concernant Kethel depuis qu'il est revenu auprès d'Anders dans le tome 2. Nous avons aussi des éléments qui ne sont pas assez approfondis à mon goût (la sorcellerie par exemple) et au final nous perdons de vue les Enfers. 

Néanmoins, ce fut une lecture passionnante, surprenante avec une fin qui prend à contre-pied et qui laisse au lecteur à la fois un espoir de fin heureuse mais aussi un futur sombre et sanglant. La boucle est bouclée et comme tout au long du cycle, chaque acte du héros a des conséquences sur plus ou moins long terme. Cette fin est géniale ! Pari réussi pour l'auteure.

Au final, je suis ravie d'avoir pu me plonger dans cette trilogie sombre, envoûtante et très particulière. La plume de Virginia Schilli est très travaillée et superbe. Ses idées sont vraiment spéciales mais c'est ce qui m'a plu. Elle a su rendre un héros hautain, antipathique, sanguinaire et sans morale attachant et plus humain que des êtres humains. Je n'ai pas cautionné ses actes, pourtant je ne lui en ai jamais voulu puisqu'il assume tout et ne se cache pas de sa nature démoniaque. Et c'est ça qui m'a également plu. 

Je vous conseille donc cette série mais je suis consciente qu'elle pourrait ne pas plaire à tout le monde, elle s'adresse à un certain type de public.