lundi 24 juillet 2017

Chronique : Les Aventuriers de la Mer T6


Robin HOBB
J'ai Lu
Fantasy
7,70€
413 pages


J'avance peu à peu dans cette saga, je me retiens vraiment de ne pas tout lire d'un coup ^^ Peu importe le temps écoulé entre chaque lecture, l'immersion est toujours immédiate et je me souviens exactement de où en sont les personnages. 
 
Dans ce tome, tout le monde avance, même mes personnages fétiches, Althéa et Brashen que j'aurais aimé voir un peu plus. Néanmoins les quelques chapitres où ils apparaissent étaient forts en émotion, j'ai eu quelques frissons à leurs côtés.
 
Malta a grandi, enfin ! Même si elle continue à n'en faire qu'à sa tête... Grâce à elle, nous découvrons davantage la Cité des Anciens ainsi que le peuple du Désert des Pluies. Nous avons surtout enfin nos révélations sur l'origine des Vivenefs, des Dragons et des Serpents de mer. J'avais beau m'en douter, connaître tous les détails est quand même surprenant et révèle un univers d'une grande richesse. 
 
Ces révélations nous font faire un bond dans l'histoire et mettent également en place des prémisses de l'autre saga de l'auteure La Cité des Anciens. J'ai donc hâte de voir comment tout va se goupiller par la suite à ce niveau.

En parallèle, Kennit, Hiémain et Etta continuent leur bout de chemin ensemble. Kennit se surpasse encore de manipulation dans ce tome. C'est vraiment un personnage à part. J'ai rarement autant supporté un personnage aussi fourbe et égocentrique. Il est juste génial *___* Hiémain quant à lui évolue d'une certaine manière, je suis un peu déçue qu'il soit si aveuglé par Kennit... d'un autre côté, comment lui en vouloir ? Quant à Etta, je ne suis toujours pas fixée, j'admire sa force tout comme je n'aime pas sa dévotion aveugle envers Kennit. Quoi qu'il en soit, ces personnages et leur lien avec Vivacia sont complexes mais passionnants à suivre.
 
Au final, il reste encore trois tomes pour conclure l'histoire, je sens qu'ils vont être denses et remplis de rebondissements. Avec ce tome, la saga continue de surfer sur le coup de coeur ^^


*Cette lecture fait partie du Challenge de l'été et de mon mini-challenge du mois de juillet *

Ma note : :star::star::star::star::star:

dimanche 16 juillet 2017

Chronique : Eternité T3 Des dunes sous le vent


Magalie Ségura
Auteure francophone, voir le site
Version France Loisir
Fantasy
9,99€
432 pages


Enfin, voici la conclusion de cette trilogie exceptionnelle. Nous enchaînons directement après la fin haletante du tome 2. L'histoire était encore fraîche, bien que j'ai lu le tome précédent en septembre 2016. Quelques rappels sont tout de même bien placés afin de ne pas se perdre. 

Encore une fois, tout se déroule sur les chapeaux de roue ! Toutefois, l'histoire reste réaliste car nos héros, Naslie et Yshem sont au bout du rouleau après cet enchaînement de rebondissements interminables. Ils sont humains et comme tous les humains, Naslie est épuisée physiquement et mentalement, cela se ressent dans ce troisième tome, même si elle a toujours sa volonté intacte de se battre. 

Ce tome est encore marqué par des moments injustes, tristes et douloureux. La justice triomphe tout de même mais pas sans sacrifices. C'est assez à la mode de "faire souffrir" ses persos mais dans cette trilogie, tout est fait avec justesse, réalisme et beaucoup d'empathie. 

Je ne peux pas trop vous en dire sur l'intrigue, c'est à vous de la découvrir. Je peux juste vous faire un retour global sur cette magnifique trilogie. C'est une très belle histoire, fouillée, passionnante, riche, intelligente, servie par des personnages humains, réalistes et terriblement attachants. Ils sont empreints de défauts mais ils portent aussi un courage incroyable. On lutte à leurs côtés, on espère pour eux, on désespère avec eux et on subit cette morsure du désert impitoyable. Ce désert, ce monde, est d'une originalité rare. 

J'ai aimé les trois personnages principaux, Naslie, Yshem et Jelis, avec une mention spéciale pour les Luminis, ces boules de poils que j'imaginais en espèce de critters sympathiques XD L'intrigue est travaillée, les villes et descriptions aussi, le monde est riche. C'est une belle épopée, j'ai été transportée, dépaysée, bluffée et assoiffée par ce monde désertique. 

Je ne sais comment vous dire que cette trilogie est une merveille de fantasy francophone. Je suis très triste de quitter cet univers et ces personnages et je pense ne pas me tromper en vous affirmant que cette histoire va me hanter encore un moment. 

*Cette lecture fait partie du Challenge de l'été et de mon mini-challenge du mois de juillet *

Ma note : :star::star::star::star::star:

lundi 10 juillet 2017

Bilan du mois de juin

3615 ma vie


Ce mois de juin a été plutôt rempli par le boulot et par la maison mais il y a eu de bonnes nouvelles, comme l'arrivée de notre premier chaton ^^ Jusqu'à présent nous accueillions les chats des voisins dans notre ancien logement mais c'est terminé, cette fois c'est le nôtre et il est trop chou (et pas sage XD) ! Bienvenue donc à Nero alias Petit chat !



Niveau écriture, l'une de mes nouvelles a été acceptée ! C'est une nouvelle très spéciale car elle a été écrite à quatre mains avec mon ami Anthony Boulanger. C'était un super projet et je suis ravie que cette nouvelle soit valorisée de la sorte. Elle sera publiée dans l'anthologie officielle du festival des Imaginaires de Tonnerre




Niveau lecture j'ai eu la chance de faire partie des lecteurs sélectionnés pour participer au "mois de" organisé par Phooka et Dup du blog Book en Stock. Ce mois de juin était consacré au grand Lionel Davoust ! J'ai demandé à recevoir la Route de la Conquête que j'ai beaucoup appréciée.Ce rendez-vous mensuel est une excellente initiative, de nombreuses questions très intéressantes ont été posées à Lionel et ses réponses étaient fortes en réflexion ! Tout le monde peut poser des questions alors n'hésitez pas à venir pour le mois de septembre, dédié à Chloé Chevalier :)






Bilan lecture de Juin 2017


Fantasy

Ma note : :star::star::star::star::star-empty:
Ma chronique
Résumé : Entre les derniers royaumes libres et les forces d’invasion de l’Empire d’Asreth se dresse l’imprenable Qhmarr, petit pays à peine sorti de l’ère médiévale. Gouverné par un roi trop jeune et un conseiller trop confiant, il ne devrait représenter dans le plan de conquête de l’Empire qu’une note de bas de page. Et alors que le généralissime D’eolus Vasteth s’emploie à négocier les modalités d’une reddition diplomatique, déjà, aux portes de la capitale, se presse l’implacable armada… La conclusion du conflit ne fait aucun doute. D’une manière ou d’une autre, Qhmarr passera sous pavillon asrien. Pourtant, malgré la défaite annoncée, Vasteth découvre des dirigeants qhmarri inflexibles, prêts à confier le destin de leur nation à d’absurdes croyances ancestrales. À travers le défi lancé par l’enfant-roi, ce sont toutes les certitudes du généralissime qui vont se voir ébranlées, tandis que, sur la mer, les soldats meurent, simples pions sur un échiquier qui les dépasse…






Ma note : :star::star::star::star::star:
Résumé : On la surnomme la Faucheuse. Débarquée trente ans plus tôt dans le sud, la généralissime Stannir Korvosa assimile méthodiquement nations et tribus au sein de l'Empire d'Asreth, par la force si nécessaire. Rien ne semble résister à l'avancée de cette stratège froide et détachée, épaulée par des machines de guerre magiques. Parvenue à l'ultime étape de sa route, elle est confrontée à un nouveau continent ? un océan de verdure où vivent des nomades qui ne comprennent pas les notions de frontières ou de souveraineté. Elle doit pourtant affirmer l'autorité impériale car, dans le sous-sol de la steppe, se trouvent des ressources indispensables pour Asreth. Mais après une vie de conquête, Korvosa pourrait bien rencontrer la plus grande magie qui soit... et affronter un adversaire inédit : le pacifisme



Science-Fiction



Ma note : 
Ma chronique
Résumé : Depuis le Contact avec les Galactiques, les Terriens font figure d'exception. Si les extraterrestres ont tous été initiés par une espèce plus ancienne à laquelle ils doivent obéissance avant de pouvoir eux-mêmes «élever» une nouvelle espèce, il n'y a aucune trace des «parents» de l'humanité. Se peut-il qu'elle ait accédé d'elle-même à la civilisation galactique? C'est d'autant plus surprenant que l'homme a déjà élevé à la conscience les dauphins et les chimpanzés. 

Peut-être les patrons de l'humanité se sont-ils réfugiés au cœur du Soleil où d'étranges troupeaux de magnétovores ont été observés? C'est ce que vont tenter de découvrir Jacob Demwa et les membres extraterrestres du Projet Plongée Solaire.




Young Adult
 

Ma note : :star::star::star::star::star:
Résumé : Les commandements du Faucheur : Tu tueras. Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation. Tu accorderas une année d’immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue. Tu tueras la famille de ceux qui t’ont résisté. « MidAmérique, milieu du 3e millénaire. Dans un monde où la maladie a été éradiquée, on ne peut plus guère mourir qu’en étant tué aléatoirement (« glané ») par un faucheur professionnel. Citra et Rowan sont deux adolescents qui ont été sélectionnés pour devenir apprentis-Faucheurs ; et, bien qu’ils aient cette vocation en horreur, ils vont devoir apprendre l’art de tuer et comprendre en quoi cette mission est bel et bien une nécessité. Mais seul l’un des deux adolescents sera choisi comme apprenti à part entière, et lorsqu’il devient clair que la première tâche du vainqueur sera de glaner la vie du perdant, Citra et Rowan se retrouvent dressés l’un contre l’autre bien malgré eux…

Mes achats ou réceptions du mois





 



















samedi 8 juillet 2017

Chronique : Elévation T1 Jusqu'au coeur du Soleil



David Brin
Traduction : Françoise Maillet
Folio SF
Science Fiction
7,50€
480 pages


Grâce à l'intervention de Lionel Davoust, on m'a proposé un projet très intéressant et pour lequel je me devais de combler mes lacunes au sujet des œuvres de David Brin. J'ai donc plongé dans ce premier tome et en suis ressortie mitigée. J'ai à la fois adoré mon voyage jusqu'au soleil et été déçue par certains aspects. 

Déjà, je dois reconnaître que les idées de l'auteur sont excellentes. Dans un futur lointain, l'homme a découvert comment élever à la conscience humaine les chimpanzés et les dauphins. On appelle cela l'élévation. L'humanité a aussi rencontré des races extraterrestres qui ont toutes été élevées à la conscience par une ancienne race aujourd'hui disparue. Chaque race peut ensuite en élever d'autres. S'établit alors un contrat entre un "patron" et un "client". Le problème étant qu'il n'y aucune trace de "patron" pour les humains. Il semblerait que nous soyons devenus "intelligents" par nos propres moyens, ce qui n'est pas sans irriter certains E.T. à l'égo démesuré. 

J'ai trouvé ces idées très intéressantes, bien qu'un peu arrogantes. Le lien entre "patron" et "clients" est aussi bien trouvé et plutôt dérangeant. Nous découvrons dans ce roman Jacob, qui a justement participé à l'élévation des dauphins, qui est envoyé en mission pour rencontrer des Solaires que l'on soupçonne d'être, peut-être, les "patrons" de l'humanité. Autant dire que le voyage s'annonce autant scientifique que politique.

J'ai aimé ce roman pour le voyage, le dépaysement et les idées géniales qui sont développées. Les E.T. sont aussi variés qu'intéressants, mention spéciale pour Fagin la plante que j'imaginais comme Groot des Gardiens de la Galaxie (en plus causant). Les personnages secondaires sont bien travaillés dans l'ensemble, j'ai beaucoup aimé Hélène et j'ai aimé détester Larroque (un français en plus, merci...). Il y a de nombreuses réflexions et des parties plus complexes quand on aborde les descriptions techniques des lasers et autres systèmes de refroidissement du vaisseau. 

C'était donc un fabuleux voyage, toutefois le gros point négatif c'est Jacob, le héros. Alors il est somme toute sympathique, c'est un brave homme, intéressant, avec des qualités et des défauts mais l'auteur a voulu trop en faire à mon avis et paradoxalement il ne nous en dit pas assez sur lui. J'ai eu beaucoup de mal à m'imaginer Jacob et c'est sur la fin que j'ai compris qu'il était d'origine amérindienne. Le comprendre avant m'aurait aidé à le visualiser pendant tout le récit... d'autant que son âge reste obscur. Il y a tout un flou sur sa famille qui apparemment a une certaine influence, c'est très fouillis.

Il est affublé d'un Mr Hyde inutile, qui complique les choses. Il peut aussi entrer dans des transes. Plusieurs fois au cours du récit, Jacob craint d'utiliser sa force, on exagère ses capacités et au final je me suis dit "tout ça pour ça". Pour avoir côtoyé des héros de SF, en livre comme en série ou film, je peux vous dire qu'il est très loin de leur arriver à la cheville et pourtant tous les autres protagonistes le portent en haute estime. Sauf que pour moi, lectrice, qui ne connaît pas ses faits d'armes, j'ai été déçue.

Enfin, l'auteur nous la joue à la Agatha Christie. Alors, je conviens que tous les rebondissements ont été de vrais surprises. Mais n'est pas Hercule Poirot qui veut et Jacob n'est pas du tout à la hauteur comme pseudo-enquêteur. Certaines explications sont tirées par les cheveux, arrivent brutalement sans aucun moyen de spéculer. J'ai été perdue sur des faits exagérés sur le moment qui au final ne servent à rien. C'était maladroit à mon sens. 

A mes yeux, l'auteur a voulu trop en faire question intrigue au détriment des véritables questions soulevées par leur voyage. Je suis à l'heure actuelle incapable de vous dire si oui ou non les solaires ont élevé l'humanité. Soit je n'ai pas retenu tant la réponse était noyée dans les intrigues annexes, soit je n'ai pas eu la réponse du tout. Avouez que c'est dommage, non ? 

En conclusion, j'ai beaucoup aimé le voyage spatial, le contexte très travaillé, les idées globales de l'auteur. J'y étais au cœur de son soleil ! Malheureusement l'exploitation du héros est pour moi maladroite, pas toujours crédible non plus. L'auteur en a trop fait du côté des intrigues et d'un aspect policier qui a gâché les raisons premières de ce voyage. 

Ceci dit, je suis obligée de lire au moins le tome suivant qui parle d'envoyer des dauphins dans l'espace. On va voir si ce deuxième tome me plaît davantage.



Ma note :